backstage
 
Tout le monde aime se raconter
— Bruno Tessarech
ballpoint-pen-classic-coffee-261510.jpg
TESSARECH POUR SITEROND.png

 #1 Bruno Tessarech, écrivain fantôme

Son nom ne vous dit rien, pourtant il a vendu plus d’un million de livres. Bruno Tessarech est écrivain fantôme. Il a prêté sa plume à de grandes personnalités françaises (Nicolas Hulot, Laurent Gerra, Sacha Distel,…). Certains noms restent encore secrets. Comment a-t-il commencé dans ce drôle de métier ? Comment travaille-t-il jusqu’à se glisser dans la peau d’un autre ? Bruno Tessarech nous raconte l’envers du décor. Entretien enregistré en octobre 2018. Musique : Dreams de Joakim Karud.

 
  • On en parle dans l’épisode

La machine à écrire, de Bruno Tessarech (1996)

Art nègre, de Bruno Tessarech (2013)

Le livre polémique sur Patrick Henry

  • Aller plus loin

The Ghost Writer, de Roman Polanski (2010)

L’Autre Dumas, de Safy Nebbou (2010)

Colette, de Wash Westmoreland (2019)

D’où vient l’expression “nègre littéraire” ? (Slate)

Ne dites plus "nègre littéraire", mais "prête-plume" ou "écrivain fantôme" (franceinfo)

  • Se repérer

1’30 Début dans le métier avec un livre polémique sur le meurtrier Patrick Henry

13’30” Les étapes de travail, de la prise de contact à la publication du livre

20’ Quand les ventes s’envolent : un métier très lucratif

28’ “Tout le monde aime se raconter”, ou comment trouver la fragilité derrière la façade

39’ “L’écrit est prestigieux” : vouloir son livre pour laisser une trace

49’ Rencontre avec Jean Lassalle, “personnage de roman que personne ne pourrait inventer”

54’30” Alexandre Dumas et l’origine du métier d’écrivain fantôme